Comment obtenir un nom de domaine Point Radio

L'UER répond aux questions concernant le lancement mondial de nom de domaine de premier niveau
XXX

La première phase de lancement des enregistrements d’un nom de domaine de premier niveau «.radio» de l'Union européenne de radiotélédiffusion se termine le 31 octobre pour laisser place à la phase d’accessibilité générale mondiale, qui débute le 15 novembre. Radio World s’est entretenu avec le Manager du TLD .radio à l'UER, Alain Artero, concernant le processus de candidature.

Radio World : Qu'est-ce que l’extension .radio ?

Alain Artero : Je suis sûr que vous êtes familier avec les extensions internet .com .org .net, l’UER lance maintenant le nouveau nom de domaine de premier niveau .radio avec le soutien de toutes les principales organisations de radio du monde entier. Cette extension est strictement réservée à la communauté radio (stations de radio, webradios, sociétés en relation avec la radio, professionnels de la radio et radioamateurs).

Le domaine radio-spécifique fournira un endroit sûr sur internet, sans cybersquatting. Le domaine permettra aux inscrits de bénéficier d'adresses de sites Web comportant des noms tels que www.myradiostation.radio ou www.greatpodcasts.radio. Et des adresses e-mail similaires à john@kisssfm.radio ou contact@howard-stern.radio.

RW : Comment les personnes intéressées peuvent-elles enregistrer un nom de domaine .radio ?

Artero : Pour enregistrer un nom de domaine .radio, il faut avoir un lien fort avec l'industrie de la radio et choisir un nom de domaine qui représente clairement son nom, sa marque, sa station de radio ou son produit radio. Par conséquent, on ne peut pas enregistrer un nom de domaine correspondant au nom de son concurrent ! Cette règle vise à préserver le domaine .radio du cybersquatting et des spéculateurs. Si le déclarant potentiel répond aux critères d'éligibilité, il ou elle devra ensuite choisir la catégorie appropriée durant le processus de demande. Les catégories englobent : les stations de radio, les webradios, les sociétés en relation avec la radio, les «landrush», les professionnels de la radio et les radioamateurs. Le Landrush est une catégorie diverse, particulièrement adaptée aux programmes de radio et aux produits destinés à être utilisés dans les stations de radio.

RW : Environ combien de noms de domaine vous attendez-vous à enregistrer ?

Artero : Nous prévoyons d'enregistrer plusieurs milliers de noms de domaine d'ici la fin de l'année. Nous avons déjà reçu de très bonnes candidatures et nous pensons qu'en 2018, la notoriété du nom de domaine et des enregistrements augmentera considérablement.

RW : Où puis-je enregistrer un nom de domaine .radio ?

Artero : Pour enregistrer un nom de domaine .radio, les personnes intéressées doivent se rendre sur n'importe quel site d'enregistrement accrédité .radio ou se rendre sur www.register.radio. La liste des bureaux d'enregistrement accrédités pour la vente des noms de domaine .radio est disponible sur www.nic.radio/registrars.

RW : Est-il possible pour les particuliers d'obtenir un nom de domaine ?

Artero : Oui. Et en fait, les noms de domaine .radio pour les particuliers sont moins chers (environ 30 US $). Cependant, ils sont soumis à des règles spécifiques de format. Il y a deux cas. Pour le professionnel de la radio (propriétaire, animateur, opérateur, DJ, journaliste radio), le nom de domaine doit contenir le prénom complet ou partiel du déclarant et son nom de famille suivi de l'extension .radio : Prénom-nom.radio, par ex. john-smith.radio ; Premièrelettreduprénom-nom.radio, par ex. j-smith.radio ; Premièrelettreduprénomnom.radio, par ex. jsmith.radio ; Nompremièrelettreduprénom.radio, par ex. smithj.radio. Pour les radioamateurs, le nom de domaine doit correspondre à l'indicatif d'appel du titulaire suivi de l'extension .radio : RadioAmateurCallsign.radio, par ex. JY5IG.radio.

RW : Y-a-t-il des utilisateurs .radio que l’on commence à voir publiquement ? Lesquels sont parmi les pionniers ?

Artero : Plusieurs entités ont participé à notre Programme Pionniers. Parmi ceux qui ont déjà des URL .radio actives, figurent wwbr.radio, victory.radio, deep.radio, player.radio, zzrock.radio, motorsport.radio, next.radio, hit.radio et lesindes.radio.

RW : Pourquoi les prix varient-ils sur les différents sites web des sociétés vendant des domaines internet ? Et pourquoi un nom de domaine .radio est-il plus cher que .com ?

Artero : Les prix sont définis par chaque société vendant des domaines internet, en fonction de sa stratégie marketing et des services supplémentaires (hébergement, certificats de sécurité, services de publipostage) qu’elle peut fournir. Des coûts spécifiques sont associés à la gestion d’une communauté de domaine de premier niveau telle que .radio. Cela est dû au fait que l’UER, ainsi que tous les autres organismes de radio partenaires, ont élaboré le cadre pour le nom de domaine .radio, en tenant compte des spécificités de la communauté radio et du contenu pertinent qui va l’alimenter. Ce faisant, l’UER protège activement les professionnels de la radio pour garantir que les noms et le contenu sont authentiques. Cependant, cela a un coût pour l’opérateur d’enregistrement. Nous travaillons pour atteindre le monde entier de la radio afin de nous assurer que nous faisons les choix appropriés pour tous les contenus en relation avec la radio sur internet.

RW : J'ai déjà demandé un nom de domaine .radio, quand sera-t-il disponible ?

Artero : Le lancement n'est pas sur la base du premier arrivé, premier servi. L'UER (le registre .radio) va valider toutes les applications. Toutes les applications autorisées seront converties en noms de domaine .radio en novembre. Pendant cette période, les stations de radio auront la priorité par rapport aux autres catégories. Si le même nom de domaine est demandé par différentes entités, les priorités de chaque catégorie seront appliquées (voir www.nic.radio pour plus de détails). Si la controverse n'est toujours pas résolue, l'UER proposera une médiation pour trouver une solution.

RW : Le domaine prendra-t-il en compte des caractères d'origine non latine, comme le cyrillique ou le chinois ?

Artero : Oui, le nom de domaine .radio est compatible avec les caractères de nombreuses langues, y compris le chinois, le russe, l'arabe, l'espagnol, le français, l'allemand et plus encore.

RW : Quand va commencer la période d’accessibilité générale ? Et qu'est-ce qui va changer pendant cette phase ?

Artero : La phase d’accessibilité générale va commencer mi-novembre. Pendant cette période, les prix resteront inchangés au niveau de l'enregistrement. Deux catégories seront alors disponibles : «standard» et «individuel». La catégorie standard est destinée aux stations de radiodiffusion, aux radios internet, aux entreprises liées à la radio, aux émissions de radio et aux produits radiophoniques. La catégorie individuelle comprendra des professionnels de la radio et des radioamateurs. Le format pour les candidats individuels restera le même que mentionné ci-dessus et nous continuerons à respecter strictement les règles d'éligibilité. Pendant la phase d’accessibilité générale, le principe du premier arrivé, premier servi s'appliquera et les inscriptions seront transformées en nom de domaine en temps réel.

 



Receive regular news and technology updates. Sign up for our free newsletter here.

Share This Post