DAB : Procurer des avantages aux auditeurs

Par Graham Dixon

Commentaire d’invité

Graham Dixon est directeur de la radio à l'Union européenne de radiodiffusion.
GENÈVE — Nous savons tous que DAB signifie généralement Digital Audio Broadcasting mais que d'autre pourraient signifier ces lettres ? L'objectif de l'industrie de la radiodiffusion est de répondre aux besoins et attentes croissants des auditeurs, alors peut-être ces lettres pourraient également signifier « Delivering Audience Benefits » (Procurer des avantages aux auditeurs). Les auditeurs et le contenu doivent clairement être en premier, dans toute offre reposant sur une diffusion vraiment facile d’utilisation.

Les auditeurs d’abord

Nous pouvons voir comment l'évolution des attentes des auditeurs et les dispositions numériques croissantes convergent déjà dans de nombreux pays. Selon l'Union européenne de radiodiffusion, une grande proportion de la population européenne vit dans un pays où les gens connaissent le DAB, soit comme service complet, soit comme essai.

Je crois que nous nous dirigeons maintenant vers un point de non-retour, et il est encourageant de constater que, compte tenu du développement croissant de l'adoption du DAB, nous pouvons déjà constater que le DAB joue un rôle dans la prestation de nouvelles offres d'écoute.

La question pour les radiodiffuseurs n’est pas tant d'embrasser ou non le numérique, car il n'y a pas vraiment le choix, mais plutôt le moyen de maintenir la fidélité des auditeurs pendant cette phase, avec l'augmentation inévitable de sollicitations alternatives de médias de tous types, combinée avec un temps personnel limité.

En même temps, les messages sur les moyens de recevoir la radio et le contenu audio deviendront inévitablement d’autant plus complexes qu’il y aura plus de choix offerts.

Il ne s’agit pas seulement de presser sur le bouton marche d’une boîte noire installée dans le coin de la salle de séjour, le défi est davantage de créer une rencontre avec les auditeurs en utilisant des dispositifs qu’ils veulent réellement utiliser, à la maison, en déplacement et en voiture. Cela implique d’adapter des contenus aux appareils qui répondent à leurs besoins en matière de divertissement, de formation et qui offrent l’interaction.

Le Digital Radio Toolkit de l’UER édicte clairement que « Compétition sur le contenu, coopération sur la technologie » est la vision partagée, qui peut rassembler les radiodiffuseurs publics et privés autour de l'objectif commun de créer la radio moderne.

Il y a actuellement environ 250 canaux DAB/DAB+ en Europe gérés par les radiodiffuseurs publics, dont 64 canaux tout-DAB/DAB+. Les dates des créations de stations montrent une progression encourageante et constante et prouvent que le mouvement est en marche.

Nouvelles opportunités

Chaque nouveau lancement de station apporte des avantages éditoriaux, ouvrant un espace neuf pour une imagination créatrice et de nouveaux formats. Certains genres ont bénéficié plus que d'autres du DAB, comme les programmes de sports, d’informations et ceux pour les enfants.

Certaines de ces stations offrent des services de niche là où auparavant les auditeurs auraient été marginalisés. Une station comme BR Heimat (voir encadré) avec de la musique folklorique bavaroise n’aurait probablement jamais été lancée dans le monde analogique, vous apportant Oktoberfest nonstop dans l’intimité de votre propre maison !

De même, la popularité du mixage innovant offert par BBC 6 Music a fait ses preuves il y a quelques années, la sauvant de la fermeture.

Les stations servent un public de niche via le DAB

BR Heimat de Bayerischer Rundfunk est une chaîne de radio bavaroise de musique populaire diffusant via le DAB+ dans la région de la Bavière en Allemagne.

Lancée au début de 2015, BR Heimat diffuse des airs de musique folklorique traditionnelle, un genre qu’on ne trouve pas souvent sur les autres stations. Elle propose également des nouvelles régionales et des programmes culturels.

Selon la station, à la suite du succès de BR Heimet, d'autres stations d'intérêt particulier sont à l’étude pour une diffusion exclusivement sur le DAB+.

La station pour les jeunes Radio Wave, qui fait partie du radiodiffuseur public tchèque Český rozhlas, est une autre station de radio qui fait bon usage du DAB. Lancée sur les ondes en 2006, la station émet en DAB sur les multiplexes Český rozhlas et Teleko, couvrant Prague et la Bohème centrale. Comme station DAB multi-plateforme, Radio Wave cible les jeunes et diffuse de la musique, du contenu multimédia et vidéo, des podcasts et des événements en live.

Diffuser en numérique a permis à Radio Wave d’offrir un contenu et des campagnes au-delà des moyens traditionnels, explique la station. Ayant commencé comme petit projet, Radio Wave, qui se targue d'offrir « une musique de qualité et un journalisme progressiste », a grandi au fil du temps pour devenir une station généraliste.

Le DAB peut apporter d'importantes améliorations aux programmes existants. Cette stratégie de combler les lacunes dans la fourniture de contenus suscite l’intérêt du public et génère également la volonté d'acheter un récepteur DAB. Cela contraste fortement avec la lenteur du démarrage passé dans les années 1990, lorsque le message tournait principalement autour de la qualité sonore.

Pour les médias de service public, l'universalité est un idéal et également une aspiration. En dehors de la nécessité de servir la population de manière à profiter des fonds publics, il est important de veiller à ce que les services soient accesibles à tout le monde, et disponibles partout.

Comme rédacteur en chef d'un réseau de radio de la BBC il y a quelques mois encore, mon parcours est principalement éditorial.

Cependant, je reconnais depuis longtemps que le contenu doit être livré de manière attractive et contemporaine, et j’ai été personnellement désireux d'explorer de nouveaux modes de transmission. Inévitablement, les auditeurs sont formés par leur pratique d’Internet et mettent au défi les radiodiffuseurs avec de nouvelles exigences, de nouvelles attentes. Ils veulent être servis sur un mode plus personnel, et ils veulent aussi savoir ce qu'ils écoutent, plutôt que d'attendre jusqu'à la fin du morceau ou de l’émission.

Chaque pays aura un chemin différent pour atteindre l'objectif numérique, et celui-ci sera impacté par des facteurs tels que la structure du marché, les conditions économiques, la géographie, la politique et la réglementation.

Cependant, nous devrions dès maintenant être comblés de penser que de nombreux auditeurs profitent déjà de services, de nouveaux services visant le DAB. Aussi, n’oublions pas ce que le DAB peut signifier « Procurer des avantages aux auditeurs ».

Graham Dixon est directeur de la radio à l'Union européenne de radiodiffusion.

Radio World encourage d'autres points de vue. S'il vous plaît, envoyez vos commentaires à rwieditor@nbmedia.com.

 

 

 



Receive regular news and technology updates. Sign up for our free newsletter here.

Share This Post