La Flandre réorganise son plan de fréquences

Avec la réforme des fréquences le gouvernement veut renforcer les stations locales existantes.
XXX
En juillet, le ministre flamand des Médias, Sven Gatz, a dévoilé les 35 premières stations choisies pour faire partie du nouveau plan de fréquences de la région.

Le 14 juillet, le ministre flamand des Médias, Sven Gatz, a publié une liste de 35 stations de radio locales (d’autres devraient être dévoilées prochainement) qui, selon le gouvernement, feront partie du nouveau plan de fréquences pour la Flandre, la partie néerlandophone au nord de la Belgique.

Ces stations peuvent maintenant postuler à de nouvelles licences locales du régulateur flamand des médias Vlaamse regulator voor de Media. Les nouvelles licences entreront en vigueur le 1er janvier 2018.

Avec cette réorganisation du plan audiovisuel flamand, Gatz dit qu'il veut préparer les trois stations commerciales régionales (Q, Joe FM et Nostalgie) au passage au DAB+ en 2022. Il veut également lancer quatre nouvelles stations de réseau «urbain». Un autre objectif de la réforme des fréquences est de renforcer les stations de radio locales existantes en les rendant économiquement plus viables — en étendant leur portée, ces stations indépendantes auront accès à une plus grande zone géographique et à un plus grand potentiel publicitaire.

ZOE FM, station qui diffuse de Zoersel, près d'Anvers, est une des stations locales à avoir été reconnue. À partir de janvier prochain, ZOE FM diffusera sur deux fréquences FM, au lieu de la seule qu'elle utilise aujourd'hui. « Nous serons en mesure d'atteindre un public plus large, mais toujours local », déclare Tim Peeters, directeur de la diffusion de ZOE FM.

Les stations locales avaient jusqu'au 14 juin pour présenter des candidatures auprès du gouvernement flamand. Environ 236 stations ont demandé une fréquence, dont 14 demandaient un statut régional.

« Les 35 stations qui ont été reconnues aujourd'hui ont exprimé leurs demandes pour un paquet spécifique de fréquences, et n'étaient pas en concurrence avec d'autres stations », a commenté Gatz. « Elles peuvent maintenant poursuivre la procédure administrative pour obtenir une licence de diffusion ». Gatz prévoit de conclure le cycle complet d'allocation de fréquences d'ici la fin de l'année.

 

 

 

 



Receive regular news and technology updates. Sign up for our free newsletter here.

Share This Post