UER : La collaboration, clé pour le passage à la radio numérique

Le rapport annuel indique que les parties prenantes doivent travailler ensemble
XXX

L'importance du travail d'équipe s’applique à la mise en œuvre de la radio numérique, selon le Media Intelligence Service (MIS) de l’UER/EBU.

Le rapport annuel de l'organisation sur les progrès de la radio numérique en Europe assure que pour les parties prenantes travailler ensemble est le meilleur indicateur de succès pour le passage à la radio numérique.

Le MIS désigne clairement comme un exemple la Norvège, devenue récemment le premier pays européen à commencer à éteindre son signal FM. À l’opposé, le rapport indique que l’avancée vers la radio numérique a ralenti dans des marchés comme la République tchèque et la Pologne, où les parties prenantes ont pas été en mesure de parvenir à un consensus sur les détails d'un déploiement de la radio numérique.

« Nos statistiques montrent la complémentarité entre les offres numériques des radiodiffuseurs commerciaux et publics », a déclaré le Dr David Fernandez Quijada, analyste senior média du MIS. « Il est important pour le développement de la radio numérique que les radiodiffuseurs ne fassent pas seulement de la diffusion simulcast de services analogiques existants, mais ajoutent aussi de la valeur en offrant quelque chose de nouveau ».

Le rapport porte aussi sur les tendances à venir et présente une image complète de la radio numérique en Europe. Le rapport complet peut être téléchargé ici.



Receive regular news and technology updates. Sign up for our free newsletter here.

Share This Post