Des noms de domaine .radio bientôt lancés

L'UER cherche des pionniers potentiels pour être ambassadeurs du programme «point-radio»

Par Marguerite Clark

Voulez-vous être un pionnier «point-radio» ?

L’Union Européenne de Radio-Télévision a mis à jour ses plans pour le lancement du nom de domaine de premier niveau (TLD) «.radio» pour la communauté mondiale de la radio, et elle cherche un nombre limité d’entités pour faire office d’ambassadeurs pour cette initiative.

Calendrier et ordre des piorités de l'UER pour l’extension .radio.

Le lancement mondial consiste en trois phases : un programme pionnier, pour lequel l'UER accepte les candidatures, le premier lancement ultérieurement dans l’année, et une étape d’accessibilité générale sur la base d’une approche « premier arrivé, premier servi ».

Le premier lot de quelque 80 pionniers .radio travaillera avec l'UER et la communauté radiophonique élargie. Ils seront sélectionnés pour ce que l'UER décrit comme «diversité, efforts de promotion et visibilité», et incluent déjà des adresses telles que lesindes.radio pour un groupe français de stations de radio privées et theaibs.radio, «The Association for International Broadcasting».

L'UER a déclaré qu'elle cherche des pionniers pour développer la sensibilisation à l’extension .radio. Ce que nous voulons, c'est du buzz, de la visibilité et de la crédibilité avec de la diversité entre les personnes, les activités radio et les territoires », a déclaré Alain Artero, responsable des noms de domaine .radio à l’UER.

« Bien sûr, nous espérons également que ces pionniers .radio utiliseront activement la nouvelle extension pour leurs services Internet, tels que les sites Web, les webradios », a-t-il déclaré. « Notre objectif principal est de rendre maintenant l’extension .radio visible et de lui donner vie — nous sommes particulièrement intéressés par ceux qui vont passer de leur domaine actuel à un domaine .radio et l'utiliser activement ».

Artero a déclaré que l'UER attend des pionniers potentiels qu’ils promeuvent leurs noms de domaine par des efforts de marketing tels que des newsletters, l'utilisation du logo .radio et la communication à l’antenne. L'UER fournira une extension .radio aux pionniers, en publiera la liste sur son site et inclura les participants dans son plan de communication .radio.

« Nous offrons à ces précurseurs une exclusivité signifiante pendant six mois, avec seulement 80 extensions de ce type disponibles dans le monde entier », a déclaré Artero. « En ce qui concerne ceux qui seront sélectionnés, cela leur donnera une grande visibilité et les distinguera en tant que leaders dans ce nouveau monde de la radio numérique ».

Ce programme pionnier est ouvert à toute personne de la communauté radio. Pour toute information, email pioneers-program@register.radio.

Calendrier révisé 

Calendrier et ordre des piorités de l'UER pour l’extension .radio.

L'UER avait initialement l'intention d'ouvrir la phase de lancement principale en mai et de la réserver aux stations de radio. Son déroulement est maintenant programmé du 23 août au 31 octobre (en attendant la validation par l'ICANN), et il sera ouvert à toutes les catégories de l'industrie de la radio, mais avec un système prioritaire.

« Il n'est pas possible légalement de proposer une période de candidature préliminaire qui donne la priorité aux stations de radio sur les marques commerciales, car l'écart par rapport au processus normal de l'ICANN apparaît comme trop important. Nous avons donc mis à jour le calendrier et les priorités des noms de domaine .radio », a déclaré Artero. « Cela rend ce programme pionnier beaucoup plus attractif en raison du lancement différé des autres catégories ».

 L'ordre de priorité de ce lancement est le suivant : les marques commerciales de l’ICANN (c’est-à-dire les marques officiellement déposées stockées dans la base de données de l'ICANN Trademark Clearinghouse), les syndicats de radiodiffuseurs, les stations de radio, les stations de radio internet, les radioamateurs, les professionnels de la radio comme les DJ et les journalistes, et les sociétés en relation avec la radio, y compris celles qui vendent des biens et des services.

Au cours du lancement principal, l'UER organisera également une période de «landrush», pendant laquelle précise-t-elle les règles d'enregistrement d'un nom de domaine seront légèrement plus souples. Artero a déclaré que tous les noms de domaine créés dans ce contexte doivent être liés à la radio mais peuvent, par exemple, comprendre des programmes radio ou d'autres services auxiliaires, même s'ils ne sont pas directement liés à un nom de société de radio.

Enfin, à partir de la mi-novembre, l'UER commencera à accepter les demandes dans la catégorie d’accession générale. Les candidatures pour cette phase seront acceptées selon le principe du premier arrivé, premier servi.

Les prix des noms de domaine devraient s’étendre entre 200 et 250 € par nom chaque année pour les entreprises (environ 215 à 270 $), avec des prix beaucoup plus bas pour les particuliers — environ un dixième de cette somme par nom de domaine par an. Pour bénéficier du prix inférieur, l’intitulé du nom de domaine pour les particuliers doit être un dérivé de leur nom (par exemple, alain-artero.radio et arteroa.radio). Dans le cas des radioamateurs, il doit être composé de leur signe d'appel (par exemple, JY5IG.radio).

Plus de 65 000 stations

Plus d'informations

De Alain Artero de l'UER :

Vous voudrez peut-être envisager de sécuriser l'intégrité de votre présence sur le Web en demandant des noms de domaine .radio appropriés pour des raisons de protection. Les TLD seront centrés sur le contenu et les questions spécifiques à la radio, cette extension deviendra rapidement un espace Internet de grande valeur pour votre site Web, votre système de messagerie et d'autres applications Internet.

Pour demander un nom de domaine .radio, vous devez contacter un registraire (société vendant des domaines Internet), à condition qu'il ait signé un accord pour vendre des noms de domaine .radio, ou l'UER, qui agira en tant que revendeur.

Comme, pendant la phase de lancement, le processus n'est pas «premier arrivé, premier servi», il est fortement recommandé d'enregistrer votre nom de domaine à partir du lancement le 23 août. L'équipe .radio cherchera à optimiser l'allocation des noms de domaine pour résoudre les questions litigieuses.

La soumission d'une candidature pendant la période de lancement offre la meilleure garantie d'obtenir un nom de domaine .radio donné. Le moment précis de la demande de candidature/inscription n'est pas déterminant du moment que celle-ci est déposée pendant la période de lancement.

L'ICANN, qui gère les noms de domaine Internet et les adresses IP, a accordé le nom de domaine de premier niveau (TLD) «.radio» l'année dernière à l'UER en tant qu'organisateur principal. À l’issue de ce programme, le monde verra bientôt des adresses URL comme www.nrj.radio, salsa1.radio, podcast.capital.radio et WA8UNS.radio, ainsi que des adresses mail comme john.doe@team.radio, contact@peter-ellis.radio et jane.doe@ebu.radio.

L'UER travaille avec un groupe de syndicats de radiodiffusion du monde entier, incluant l'Union de Radiodiffusion Asie-Pacifique, l'Association Européenne des Radios, l'Union des Radiodiffuseurs des États arabes et l’Organización de Telecomunicaciones de Iberoamérica. L'Association Nord-Américaine des radiodiffuseurs est également partenaire.

Les organisateurs espèrent que leur approche communautaire évitera les cybersquatters, avec les demandes de noms de domaine .radio contrôlées et réservées aux utilisateurs légitimes de la communauté radio.

Un conseil consultatif a tenu sa première réunion à Paris en janvier et a élu comme président Simon Spanswick, directeur général de l'Association pour la Radiodiffusion Internationale.

Avec un potentiel de 65 000 stations de radio et 60 000 webradios dans le secteur pouvant présenter une candidature, Artero est convaincu que toutes les demandes seront examinées attentivement. « Nous avons soigneusement préparé le lancement depuis de nombreux mois, et il est de notre devoir pour la communauté .radio d’en faire un succès », a-t-il déclaré.

« Nous examinerons toutes les candidatures tous les jours, car elles sont soumises pendant la période de lancement. Cela signifie que notre équipe analysera toutes les demandes à partir du moment où elles entrent dans le système, de façon à nous assurer qu'il ne manque aucun detail ou qu’il n’y a pas de défaut formel qui empêche leur validation, de même qu’aucune demande invalide ne peut tirer profit d'un nom avec lequel ce demandeur n'a aucun lien. Cela sera fait par le personnel .radio aux côtés du personnel de CORE, notre fournisseur technique de back-end, qui a géré plusieurs lancements de TLD au cours des dernières années ».

Le site www.nic.radio donne plus d'informations. L’initiative de l'UER est également présente sur Twitter (@getdotradio), LinkedIn et Facebook. Ceux qui souhaitent postuler pourront le faire sur http://register.radio une fois que le lancement aura commencé.

Will Jackson a contribué à cet article.



Receive regular news and technology updates. Sign up for our free newsletter here.

Share This Post