Début de la première phase du lancement «.radio»

L'UER continue d'accepter les inscriptions pour son nom de domaine de premier niveau.
Author:
Publish date:
Image placeholder title

La première phase du lancement par l'Union européenne de radio-télévision des inscriptions pour le nom de domaine de premier niveau (TLD) «.radio» a débuté le 23 août et sera ouverte jusqu'au 31 octobre.

Le lancement mondial du nouveau nom de domaine pour les syndicats de radiodiffuseurs, les stations de radio, les webradios, les radioamateurs, les professionnels de la radio (DJ, animateurs, journalistes) et les sociétés en relation avec la radio, se déroule en trois étapes : le programme pionnier à des fins promotionnelles, qui a débuté en février, la première phase du lancement, et une étape d’accessibilité générale sur le principe du «premier arrivé, premier servi».

Selon Alain Artero, responsable du TLD .radio à l’UER, au cours du lancement principal, l'UER organisera également une période de «landrush», pendant laquelle les règles d'enregistrement d'un nom de domaine seront légèrement plus souples.

Artero a déclaré que tous les noms de domaine créés dans ce contexte doivent être liés à la radio mais peuvent, par exemple, comprendre des programmes radio ou d'autres services ou produits auxiliaires, même s'ils ne sont pas directement liés à un nom de société de radio.

« La première phase est essentielle pour la communauté de la radio, l'équipe «.radio» mettra tout en œuvre pour optimiser l'attribution des noms de domaine et résoudre les problèmes litigieux, tout en s’assurant de l'authenticité de tous les noms de domaine «.radio», a déclaré Artero.

Les prix des noms de domaine vont de 200 € à 250 € par nom chaque année pour les entreprises (environ 236 $ à 295 $), avec un prix bien inférieur pour les particuliers qui ne paieront que 25 € (29 $). Pour bénéficier de ce prix, l’intitulé du nom de domaine pour les particuliers doit être un dérivé de leur nom (par exemple, alain-artero.radio et arteroa.radio). Dans le cas des radioamateurs, il doit être composé de leur signe d'appel (par exemple, JY5IG.radio).

Le site www.nic.radio donne plus d'informations. L’initiative de l'UER est également présente sur Twitter (@getdotradio), LinkedIn et Facebook. Ceux qui souhaitent postuler pourront le faire sur http://register.radio.

Related

Image placeholder title

L'avenir de la radio dans les voitures

Le streaming audio fait peut-être fureur, mais ne comptez pas trop sur la disparition rapide de la radio analogique. En revanche, les perspectives ne sont pas bonnes pour les lecteurs de CD.