Le Royaume-Uni projette des développements localisés du DAB

Le bouleversement des licences DAB apportera plus de services locaux
Author:
Publish date:

Par Lawrie Hallett

LUTON, Angleterre Les plans pour ajouter plus de multiplexes DAB localisés dans tout le Royaume-Uni avancent rapidement. Un nouveau « troisième niveau » de services DAB devrait désormais commencer à être déployé dans tout le pays dès l'année prochaine.

Image placeholder title

Faisant suite à l'introduction d'une nouvelle législation facilitant une telle évolution, en mars la British Community Media Association (CMA) a organisé un événement de l'industrie, SSDAB & Community Radio Past, Present, Future, pour examiner les modalités spécifiques sur la façon dont de tels services seront fournis.

Spécificités

Organisé à l'Université de Bedfordshire, près de Londres, il avait pour contributeurs des représentants du gouvernement du Royaume-Uni et du régulateur des diffusions radio, l'Ofcom, aux côtés de divers experts techniques et de certains des opérateurs de versions d'essai de multiplexes DAB localisés sur une base temporaire depuis 2015.

Image placeholder title

Les délégués assistent à l'événement DAB de l'AMC à Luton le 25 mars.

Les participants ont écouté des opérateurs d’essais de multiplexes DAB à Brighton, Portsmouth, Manchester et Norwich. Bien que tous aient le sentiment que les essais avaient été très réussis, de même, tous étaient préoccupés par des problèmes de couverture aux niveaux de très faible puissance (100-200 W MACR) utilisés à ce jour. Le besoin d’améliorer la pénétration du signal a été particulièrement ressenti comme une préoccupation, notamment dans les centres urbains. Les opérateurs ont souligné l'importance de parvenir à « une équivalence de service » — pour fournir des niveaux similaires d'intensité du champ du signal dans leurs zones de service, par rapport à ceux fournis par d'autres multiplexes DAB opérant localement.

Pour éviter la création de réseaux quasi-nationaux, similaires à ceux opérant sur des multiplexes existants DAB plus importants, locaux et régionaux, l'importance d’avoir localement un propriétaire et un contrôle sans but lucratif a été soulignée. De plus, la CMA fait campagne pour voir les acteurs de la propriété des DAB multiplexes existants exclus de toute implication dans la propriété des opérations DAB localisées à venir.

Image placeholder title

La CMA suggère également que la propriété des nouveaux multiplexes DAB localisés devrait être limitée à une par entreprise d'opération, comme c’est actuellement le cas pour les services de radios communautaires FM et AM dans le Royaume-Uni. Certains opérateurs existants d'essais de multiplexes DAB et des opérateurs potentiels ont approuvé une telle approche. Cependant, des préoccupations ont également été soulevées au sujet de groupes locaux qui ne seraient pas prêts à assurer le rôle d'opérateur multiplex de façon indépendante, avec le risque pour certaines zones d’être laissées inutilement sans disponibilité DAB localisée.

Des représentants du gouvernement ont également contribué aux débats, Ian O'Neill du Department for Culture, Media & Sport (DCMS) et Peter Madry de l'Ofcom ont mis l'accent sur leur expérience des essais en cours, ils ont également expliqué les plans pour développer des approches détaillées de régulation à la lumière des discussions avec l'industrie et le public. À la fois le DCMS et l’Ofcom espèrent lancer leurs consultations individuelles plus tard dans l’année.

Lawrie Hallett couvre l'industrie pour Radio World depuis Norwich, en Angleterre.

Related