Radio Wrocław Kultura opte pour l’innovation

La station régionale numérique indépendante d'État modernise ses studios et devient visuelle.
Author:
Publish date:

Par Andy Linton

Image placeholder title

WROCŁAW, Pologne Dans les années 20, alors que John Logie Baird et CBS se disputaient la paternité du concept de « Télé-Vision », cette nouvelle technologie audacieuse était présentée comme la « radio avec des images ».

Comment les choses ont évolué : la radio a continué à être sans image, et la Télé-Vision a continué jusqu’à devenir, eh bien, la télévision.

Et cela est resté ainsi, jusqu'à récemment, lorsque nous avons vu la convergence des technologies —avec le streaming par les stations de radio non seulement de leur audio mais aussi d’images webcams dans leurs studios.

La ligne entre la radio et la télévision s’est estompée, avec l'arrivée de quelque chose qu’on a commencé à connaître sous le nom de « radio visuelle ».

Regarder et écouter

Image placeholder title

L’espace de réception de Radio Wrocław Kultura.
Crédit : Radio Wrocław Kultura Et un projet récent à Radio Wrocław Kultura en Pologne, une station régionale indépendante appartenant à l'État, a tiré le meilleur parti de ce concept.

Mirek Ostrowski, directeur technique de la station, déclare : « Lorsque nous avons décidé de lancer une nouvelle station tout numérique, nous avons voulu embrasser toutes les technologies. Nous avons donc cherché les meilleures solutions à tous les défis ».

La station n’est pas sur la bande FM, mais est uniquement numérique, existant sur le Web, sur un ensemble impressionnant d'applications pour les plates-formes mobiles et — surtout — est diffusée sur le tout nouveau média DAB+.

Le DAB connaît une véritable renaissance avec l'introduction du DAB+. L’utilisation du codec AAC augmente la qualité de l’encodage et de l’écoute. De plus le transport de données et l’encodage vidéo avec l’utilisation du MPEG4 Part 3 est plus efficace que le DAB original qui utilisait le MPEG2.

Mirek Ostrowski prêche ostensiblement pour le DAB+ : « Frère, le DAB+ arrive », exultait-il —en levant les bras — à la conférence Now Radio en 2012.

Les délégués, y compris ceux de Polskie Radio et de la Krajowa Rada Radiofonii i Telewizji, le régulateur de la radiodiffusion du pays, ont vu la lumière, et en vérité l’introduction du DAB+ a été décidée pour 2013.

Aujourd'hui, Polskie Radio et 17 stations publiques régionales dans tout le pays diffusent des signaux DAB+ et le DAB+ atteint plus de 55 % de la population, selon un récent sondage. Pour ce qui est encore considéré comme un nouveau medium, cela est impressionnant. Les auditeurs découvrent un choix supplémentaire, avec la possibilité d'ajouter des stations toutes nouvelles diffusant un contenu de programmes variés et jusque-là inconnus.

Rénovation

Image placeholder title

Le studio montrant l’éclairage d’ambiance.
Crédit : Radio Wrocław Kultura Avec deux stations FM déjà sur les ondes depuis leur site à Wrocław, au départ la station numérique naissante Radio Wrocław Kultura était cachée dans un studio de dépannage. Mais en 2015, Mirek Ostrowski et son équipe d'ingénierie composée de huit personnes ont terminé la construction de nouveaux locaux remarquables.

Même en travaillant avec ce que Mirek Ostrowski décrit comme un « budget limité », les résultats sont étonnants. Un éclairage LED d’ambiance qui change de couleur, un mobilier au design moderne et des décorations murales artistiques donnent un air très moderne à la station.

Souvent de nombreuses stations accrochent une webcam en haut dans le coin du studio pour proposer un streaming donnant des résultats sans saveur, statiques et flous.

Dans sa recherche de modernité et de conquête de nouveaux médias de communication, le flou statique et non artistique n’était clairement pas envisageable pour Radio Wrocław Kultura.

La station voulait un streaming vidéo haute definition avec une qualité d’image qui donnait l’impression d’être produite par un véritable réalisateur vidéo très expérimenté.

Mais en dépit de son enthousiasme, Mirek Ostrowski savait que les responsables de la station n’emploieraient jamais du personnel supplémentaire pour faire fonctionner un tel système.

Il chercha une solution, pour relever le défi à la conférence annuelle IBC à Amsterdam et il a découvert MultiCam Systems. Basée à Montreuil, en France, la société a développé un système de radio visuelle entièrement automatisé appelé MultiCam Radio.

Capturer la radio

Le système utilise des caméras robotisées haute définition avec des fonctionnalités avancées. Ces caméras se connectent à un contrôleur central, qui lui-même s’interface avec la console de mixage et le système de playout du studio. Dans le cas de la station de Wrocław, il s’agit d’une console de la série DHD 52 et du logiciel David Systems.

La solution MultiCam Radio identifie qui est en train de parler dans le studio, et déplace la caméra vers cet intervenant. Et, même s’il y a « seulement » quatre caméras dans le studio, il est possible d’obtenir une multitude de plans variés pour enrichir la réalisation et éviter ainsi un rendu vidéo statitique.

Selon Christophe Tomasini, directeur des ventes internationales, chez MultiCam Systems, la solution est capable de « savoir » qui parle et de capturer le meilleur angle.

« MultiCam Radio est intelligent. Il détermine qui est l'orateur principal, et utilise la meilleure caméra pour le filmer. Mais plutôt que de rester immobile, il prend des vues en coupe sur d’autres intervenants, et crée de nouvelles prises de vue à la volée pour donner à l’émission un aspect naturel ».

Conçu pour être entièrement automatique et simple à utiliser, le système peut également enrichir la réalisation avec des visuels, comme des pochettes d'album, jingles, panneaux pub, les informations sur « le programme en cours », ou encore le nom des personnes qui parlent.

Cet enrichissement dans l'image vidéo se fait, en partie, à l'aide des informations contenues dans le système de playout, qui est une veritable mine d'or dans laquelle MultiCam Radio va venir puiser les informations à afficher. Il y a également un module pour incruster des flux d'informations type rss twitter, facebook....

De plus, l'animateur, au moyen d'un écran tactile dans le studio, voit ce qui est en cours et peut changer le déroulement de la réalisation sans pertuber l'automation.

MultiCam Radio est basé sur un contrôleur de 3RU tout en un, qui offre le contrôle caméra, le module de réalisation automatique, les algorithmes d’analyse et même le logiciel d’enregistrement, en plus d'un encodeur de streaming vidéo.

Mirek Ostrowski dit qu'il est très satisfait de la solution. « Ils nous ont livré un excellent système. Ils nous ont également conseillés sur l'éclairage de studio — car ce sont des experts en vidéo et nous ne sommes ‘que’ des ingénieurs du son ».

Un des aspects ultra positifs selon Mirek Ostrowski, c’est l’ouverture dont fait preuve MultiCam Systems aux suggestions d’améliorations et aux nouvelles fonctionnalités. Cette relation constructive est davantage une relation de partenaires qu'une simple relation fabricant/fournisseur.

Lors de l'installation du studio à Radio Wrocław Kultura, MultiCam Systems a donné des conseils à distance sur le positionnement des caméras et l'installation du système, puis ils sont venus voir le site, vers la fin de l’installation pour le programmer, aussi tout a fonctionné en douceur dès la mise en route.

Avec des systèmes intelligents comme MultiCam Radio, et des ingénieurs et managers inspirés comme ceux de Radio Wrocław Kultura, la radio n’est plus le cousin pauvre, à la traîne de la Télé-Vision.

Si la distinction entre télé-vision et radio visuelle est de plus en plus floue, les auditeurs de Radio Wrocław Kultura y voient beaucoup plus clair grâce à la qualité son et image produite avec la solution MultiCam Radio.

Andy Linton, consultant international en radio, couvre l'industrie pour Radio World depuis Kilkenny, en Irlande. Contact : andyl@totalbroadcast.net.

Related