11ème Congrès de l’AMARC : un Français élu président

L’AMARC rappelle l’enjeu des radios communautaires
Author:
Publish date:
Social count:
0
Image placeholder title

L’AMARC (Association Mondiale des Radios Communautaires, www.amarc.org), lors de sa 11ème Assemblée internationale du 10 au 14 aout 2015 au Ghana, a renouvelé son Conseil international devant 260 participants venus de 50 pays, principalement d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine.

Elle a élu comme président le Français Emmanuel Boutterin, ancien journaliste et fondateur dans les années 80 d'une radio libre en milieu rural dans les Alpes du Sud, président du Syndicat National des Radios Libres (SNRL) depuis 2004.

L'AMARC, organisation non gouvernementale, membre associé de l'UNESCO et de l'UIT (l'agence des Nations Unies pour les télécommunications), réunit plus de 4 000 radios communautaires. Seule organisation mondiale de radios locales reconnue par les Nations Unies, elle est consultée par de nombreux gouvernements, autorités de régulation et institutions.

Emmanuel Boutterin, assisté d’un Conseil international d’experts et de responsables de radios communautaires, souhaite « faire de l’AMARC une grande organisation du 21ème siècle, plus forte et encore plus écoutée ».

Avec Bukar Tijani, Directeur général adjoint et Directeur de la région Afrique de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), il a rappelé l’enjeu des radios communautaires pour le développement économique et social des zones rurales et urbaines défavorisées, et leur rôle vital « en cas de catastrophe naturelle, conflit, ou crise épidémique majeure ».

Related

Image placeholder title

L'avenir de la radio dans les voitures

Le streaming audio fait peut-être fureur, mais ne comptez pas trop sur la disparition rapide de la radio analogique. En revanche, les perspectives ne sont pas bonnes pour les lecteurs de CD.