Préparatifs de TOPradio pour l'avenir

La station belge reste compétitive grâce à son utilisation de technologies de pointe et de la radio numérique DAB+.
Author:
Publish date:

Par Marc Maes

GAND, BelgiqueTOPradio au format Hit/dance a récemment modernisé ses studios de diffusion et de production.

Commencée l'an dernier, l'opération a porté sur l'installation d'un nouveau logiciel d'automatisation, l'intégration de deux nouvelles consoles, l’équipement et le mobilier des studios.

TOPradio est un acteur solide sur le marché belge néerlandophone. En plus de ses 15 fréquences terrestres dans l’ensemble des Flandres, la station a été la première station de la région à s’engager dans le DAB+, il y a deux ans.

Équipement

Image placeholder title

L’animateur de TOPradio, Wouter De Vries, attire le public avec le drive du soir « Kies voor De Vries » (« Choisissez De Vries ») entre 16h00 et 22h00. La station utilisait depuis 2003 le logiciel d'automatisation Radiohost de la firme danoise Radiohost. Selon Bruno Heyndrickx, directeur de TOPradio, « le package danois marchait très bien, mais lorsque les mises à jour ont touché à leur fin, nous avons décidé de chercher sur le marché un nouveau système de diffusion ».

À l’IBC2015, Broadcast Partners lançait le logiciel d'automatisation AerOn Studio. Heyndrickx a reçu une brochure et a pris rendez-vous pour une démonstration du nouveau logiciel au siège de Broadcast Partners à Terneuzen, aux Pays-Bas.

« Nous avons été immédiatement convaincus de la qualité du package tout-en-un », a déclaré Heyndrickx. « AerOn Studio dispose d'un logiciel intégré de planification commerciale et de différents types de formats d'outils de planification, générateurs de playlist et players de jingles, systèmes d'édition — le package comprend également de nombreuses fonctions modulaires, ce qui le rend très complet ».

Après l’avoir testé pendant quelques mois, TOPradio a décidé d'intégrer le nouveau logiciel dans le workflow de la station. « Au départ, nous avons simplement ajouté Aeron Studio sur notre serveur en l’utilisant en parallèle avec notre logiciel Radiohost », a-t-il expliqué. « Nous avons installé un PC supplémentaire et les deux systèmes fonctionnaient en parallèle. Cela nous a permis de travailler à fond avec le logiciel de playout et de le tester. Broadcast Partners a offert un excellent support, réglé le système, et guidé notre équipe à travers les différentes fonctionnalités ».

Dans le même mouvement, la station a décidé de mettre à jour toute sa base de données de radio — musiques, logo et jingles.

« Le logiciel AerOn comprend des paramètres étendus, ce qui nous permet d'assigner la bonne touche à chaque morceau : récurrent ou hit record », a ajouté Youri Beaumont, directeur de la station TOPradio.

« Notre format musical a évolué au cours de la dernière décennie, mais nous restons fidèles à la notion de ‘nouvelle musique’ (danse et nouveautés) et à notre adage : ‘Nous aimons la musique !’ ».

Rénovation des studios

Après un incident majeur de panne de secteur à la fin de l'année dernière, le studio de production de la station a été irrémédiablement endommagé.

« En fin de compte, nous avons récupéré une partie des dommages auprès de la compagnie d'assurance mais puisque nous devions construire un nouveau studio à partir de zéro, nous avons décidé de rénover à la fois les studios de production et de diffusion », a déclaré Heyndrickx.

« Nous avons remplacé les deux tables de mixage et opté pour deux nouvelles consoles numériques Telos Alliance Axia IQ et un réseau Livewire AoIP, intégrant les deux studios en un réseau unique ». Les deux studios ont été restructurés et équipés avec un nouveau mobilier de studio. En termes de workflow, ceci a conduit à utiliser le studio de production comme studio de diffusion, pendant que le studio de diffusion était en cours de rénovation.

L’entreprise Broadcast TVV Sound, basée en Belgique, a installé les deux consoles Axia et le réseau Livewire et assuré toute la mise à niveau. « Nous avons également ajouté 104 micros Neumann BCM sur bras mika!, des moniteurs de studio numériques JBL LSR308 et un nouveau système téléphonique hybride Telos HX6 », a déclaré Edo Dijkstra de TVV Sound. « Pour le traitement final vers l'émetteur FM, nous avons installé une Omnia.11 ».

Pionniers du DAB+

Image placeholder title

Dylan Lamon de TVV Sound installe un nouveau câblage et de nouveaux équipements techniques dans le studio de diffusion de TOPradio. Il y a deux ans, TOPradio a été l'une des six premières stations en Flandres pour la transition vers le DAB+. Norkring, les opérateurs de réseau DAB+ ont décidé d'aller de l'avant avec la technologie quand un minimum de six stations se sont engagées sur la nouvelle plate-forme. En mai 2015, Norkring a commencé avec deux émetteurs en Flandres, offrant le signal DAB+.

Pour TOPradio, le DAB+ ouvre de nouvelles possibilités en termes de portée d'audience. « Le spectre de la FM en Flandres est saturé — sans perspectives d'avenir, en dépit de la prochaine révision en 2017 des licences radio. Nous diffusons sur 15 fréquences FM, mais notre portée est assez restreinte — nous obtenons une couverture de 30 % du territoire, sans aucune perspective de croissance », a admis Heyndrickx.

« Le DAB+ est pour nous un pas vers de nouveaux auditeurs. À l'heure actuelle, le DAB+ est à peu près une histoire 'de voiture'. Les équipements audio de voiture sont cruciaux pour la diffusion du DAB+. À la maison, la radio souffre de la concurrence du streaming audio, de Spotify et du réseau de câble numérique DigiBox, offert par les fournisseurs de télécommunications.

Bien que nous ayions été très sceptiques sur le DAB+ il y a deux ans, je crois que le DAB+ est prêt à apporter aux auditeurs davantage de stations commerciales sous licence nationale comme TOPradio. Ce qui est impossible avec la FM aujourd'hui ».

Heyndrickx est bien conscient que la popularité du DAB+ est directement liée à l'évolution dans l'industrie automobile et à l'introduction de la nouvelle technologie dans les voitures.

En novembre, Norkring a lancé des essais de diffusion avec trois émetteurs supplémentaires dans les provinces du Limbourg, d'Anvers et des Flandres occidentales, dans le but d'obtenir une couverture complète dans les prochains mois.

Audience en augmentation

« Je suis heureux de dire que nous voyons une croissance lente mais constante de notre public », se vantait Heyndrickx, « Nous recevons des réactions de partout, y compris d’auditeurs du sud des Pays-Bas. Lorsque le radiodiffuseur public VRT, aujourd'hui en DAB, passera au DAB+ cela signifiera une promotion supplémentaire. Et nous savons déjà que les auditeurs du DAB+ ne reviennent pas à la FM ».

Pour optimiser le signal DAB+, TOPradio a confié à Broadcast Partners l’installation d’un nouveau processeur audio. « Notre alimentation DigiBox 'neutre' [qui signifie pas de publicités régionales], (Digibox est une box set-up HD du fournisseur de services de câble belge Telenet) utilisée pour la transmission par réseau câblé, est également acheminée via AoIP à Norkring qui ensuite la multiplexe sur ses émetteurs. Nous avons testé des marques et modèles différents de processeurs audio, et le processeur Orban 6300 était de toute évidence le meilleur choix pour nous », dit-il.

Les nouveaux studios de Topradio ont repris les diffusions à la fin d’avril. La station ZEN-FM de format lounge chill, opérant sous l’égide de TOPradio, utilise les mêmes studios pour les émissions et le streaming, avec un logiciel Omnia.11 version 3.0. En juillet, la station, avec un public fidèle à ses programmes en streaming et sur la bande FM, a également commencé à diffuser en DAB+.

« La numérisation de la radio par la plate-forme DAB+ est essentielle si l'on veut préparer la radio pour l’avenir. Le DAB+ offre un son cristallin et est facile à utiliser — Je crois que la clef de notre croissance est dans le DAB+ et la nouvelle configuration de nos studios est prête à relever le défi », a conclu Heyndrickx.

Marc Maes couvre l'industrie pour Radio World depuis Anvers, en Belgique.

Related