PxPixel
Lyon 1ère : première radio locale d’information continue en Europe - Radio World

Lyon 1ère : première radio locale d’information continue en Europe

Une radio locale lyonnaise, modèle d’information continue, cible l’économie
Author:
Publish date:

Par Emmanuelle Pautler

Image placeholder title


Gérald Bouchon, au pied de l'antenne de Lyon 1ère (liaison studio-émetteur via Tieline Bridge IT TLB 510).
Photos : Courtoisie de Gérald Bouchon LYON Lyon 1ère, station FM basée à Lyon, émet sur 90.2 et revendique d’être l’unique radio locale d’information continue en Europe. Elle peut être écoutée dans un rayon de 50 km autour de Lyon, jusqu’à Villefranche et Saint-Étienne.

Elle fait partie du GIE Les Indés Radios depuis 2004 et est une radio d’infos locales depuis 2006.

Depuis un an elle cible plus particulièrement l’information économique, avec un intérêt pour les entrepreneurs de la région lyonnaise et les décideurs.

Son directeur Gérald Bouchon, associé avec les journalistes Christian Bouvier et Wilfried Delacour, développe partenariats et reportages extérieurs avec des outils technologiques de pointe.

Une évolution locale

La fréquence 90.2 était précédemment occupée par Radio Arc-en-Ciel FM située à Rillieux-la-Pape, devenue Lyon 1ère en 2000. Gérald Bouchon, journaliste et ancien rédacteur en chef de TLM (Télé Lyon Métropole) entre 2000 et 2003, a ensuite créé la société Balance Prod qui assure aujourd’hui la promotion, les programmes et la commercialisation de Lyon 1ère, basée depuis 2012 dans le quartier lyonnais de Gerland.

Radio de catégorie B, elle fonctionne avec des modules publicitaires : « De nombreuses entreprises régionales cherchent à communiquer autrement qu’avec des spots et nous leur proposons un produit cousu main », déclare Gérald Bouchon.

Information continue

Image placeholder title

Lyon 1ère produit un programme d'information continue, de chroniques diverses et d'émissions talk sur des thématiques politiques, économiques et culturelles.

« Nous avons des émissions talk tous les jours à 12h et 18h, avec des flashs d’infos locales tous les 1/4h et des actualités nationales et internationales à la 1/2 de chaque heure, des infos mobilité (routes, SNCF...) toutes les 30 minutes, à la fin de chaque flash info, la météo toutes les 30 minutes. Les tranches ‘tout info’ sont réparties entre 5h et 10h et 17h et 20h », explique Gérald Bouchon, qui travaille avec une dizaine de collaborateurs.

Lyon 1ère a mis en place un RDS dynamique, permettant d'afficher sur l'écran des autoradios le nom de la station, mais aussi des infos d'urgences : bouchons, accidents, radars, attentats…

« Nous faisons appel à l’agence A2PRL pour les flashs d’infos nationales et internationales, les flashs de sport, mais si un gros événement survient nous prenons évidemment le relais ».

« Nous avons aussi des chroniques régulières sur l’environnement, l’économie, la culture, le bien-être, le sport, les courses hippiques ... et même des rubriques ‘Urgence emploi’ et ‘SOS Parents’, précise-t-il.

Nous avons des émissions phares comme la matinale quotidienne ‘L’invité de Paul Satis’ à 8h20, rediffusée à 9h20, 17h50 et 19h50, ou l’émission hebdomadaire ‘Droit de cité’, le mardi de 18h00 à 19h00 et le mercredi de 12h à 13h00, qui accueille un invité politique, tels Jean-Jack Queyranne, Président de la région, ou l’ancienne secrétaire d’État Nora Berra ».

« Les émissions économiques ‘L’éco du Grand Lyon’ ou ‘L’Art d’Eco’ abordent des enjeux essentiels, autour de tables rondes avec des chefs d’entreprises : faire vivre une entreprise, créer une start up... ». « Il s’agit de donner des clés sur les modèles économiques ; par exemple, les auditeurs ne connaissent pas forcément l’industrie du cinéma, notre partenariat avec le Festival Lumière (qui se déroule chaque année à Lyon pendant une semaine en octobre) nous offre l’opportunité d’aborder le sujet », ajoute Gérald Bouchon, « nous couvrons la quasi totalité du Festival, avec des émissions de 18h à 20h et des infos spéciales d’1/2h à 13h30 et 16h30, et nous diffusons pendant cette période beaucoup de musiques de films ».

Lyon 1ère multiplie en effet les couvertures d’événements professionnels locaux et les partenariats, comme lors du récent Salon national des antiquaires à Bourg-en-Bresse.

Infrastructure simple mais technologies performantes

Image placeholder title


Pascale Solona, journaliste de Lyon 1ère (au fond), en direct de la soirée ‘Diversité et Entreprises’ du Progrès de Lyon, avec un Tieline.
Photos : Courtoisie de Gérald Bouchon Lyon 1ère comporte un studio principal pour la diffusion et la production qui peut accueillir six invités équipé d’une console analogique et de micros Shure SM7 et SM58, ainsi que de quelques micros Sennheiser.

L’infrastructure technique de la station est simple mais efficace grâce à l’exploitation de technologies performantes.

« La radio possède des codecs AEQ RNIS utilisés pour les directs ne nécessitant pas de mobilité extrême. Pour les reportages live le choix s’est porté sur les codecs australiens Tieline. Ainsi, lors des ‘Rencontres nationales de l’autopartage’ organisées en octobre dernier à Lyon, nous avons mis en place une architecture simple et efficace via deux codecs Bridge-IT loués chez SAVE Diffusion ».

« Le codec terrain a été raccordé en quelques secondes à un routeur 3G/4G et la connexion établie instantanément avec celui mis en place au studio. La qualité de l’audio est excellente et la fiabilité de la connexion à toute épreuve. Cela nous évite de devoir installer un studio tous les jours, ainsi qu'un déplacement d’antenne, il suffit de brancher le codec et d’un abonnement 3G/4G », déclare Gérald Bouchon.

« La diffusion des programmes est prise en charge par les logiciels d’automation WinMedia qui sont un élément essentiel de notre programmation et qui assurent aussi notre backup », poursuit-il.

Les émissions et chroniques de Lyon 1ère peuvent être écoutées en podcast dès le lendemain de la diffusion. Les réseaux sociaux et les applications Android et iPhone sont des vecteurs actifs : 3 000 tweets, 6 000 fans Facebook, et 3 000 messages d’auditeurs sur le site de la radio.

Lyon 1ère a un rayonnement régional, avec une ligne d’information dédiée principalement à l’économie et des services de proximité pour les Lyonnais. Gérald Bouchon développe aussi des webradios d’entreprises, avec des chroniques à la carte ciblant les enjeux économiques clés le travail, la densité de population, la projection de Lyon dans une quinzaine d’années ainsi que l’animation d’événements.

Ce créneau porteur, quasi absent sur d’autres réseaux, qui allie ici souplesse de fonctionnement et technologies de pointe, a une longueur d’avance en Europe.

Related