Radio Ourthe Amblève se modernise - Radio World

Radio Ourthe Amblève se modernise

Le radiodiffuseur local belge indépendant résout les défis de transmission avec ingéniosité
Author:
Publish date:
Social count:
0

SPRIMONT, Belgique En avril le radiodiffuseur francophone indépendant Radio Ourthe Amblève (www.roa.be) a finalisé la modernisation de ses studios.

Image placeholder title

Le président de ROA, Marcel Kerf, dans le nouveau studio d’antenne. L'objectif de la station était de mettre sur pied un studio de radio pérenne pour permettre à ROA de se démarquer dans le paysage audiovisuel privé et animé du sud de la Belgique. Dans cette optique, il a opté pour un

pont WiFi, atypique mais efficace, pour la transmission du signal entre le studio de diffusion et l'antenne, et la refonte et la consolidation de ses deux studios en une installation moderne.

Contenu local

Fondée il y a quelque 33 ans comme station de radio commerciale privée, servant « la porte des Ardennes », la région de Liège, dans la communauté française de Belgique, la station est exploitée par l’organisation à but non lucratif ASBL Radio Ourthe Amblève. Principalement financée par la publicité à l’antenne, elle diffuse sur 106.2 FM et via Internet. Avec une puissance de sortie d'antenne de 100W, ROA couvre un rayon de 20 km.

Située dans un bâtiment d’école à Sprimont, l'équipe de la station de 15 bénévoles diffuse des programmes en direct, entre 8 h et 22 h chaque jour. Les bulletins d'informations sont fournis par un service central d’informations, tandis que les associations locales fournissent le contenu socio-culturel et l’agenda des événements.

« ROA a toujours été un radiodiffuseur local indépendant », a déclaré Marcel Kerf, président de ROA. « Tout le travail est fait par des bénévoles, dans le véritable esprit d'une organisation à but non lucratif. Avec quelque 30 publicités par jour, regroupées dans des blocs publicitaires toutes les 15 minutes, la station est économiquement viable et cela nous permet de faire les investissements nécessaires ».

Image placeholder title

La communauté de Sprimont permet à la station d’utiliser un de ses bâtiments, à condition que le radiodiffuseur prenne en charge tous les coûts d'infrastructure et d’énergie — « pour une rénovation majeure comme celle que nous venons de terminer, nous avons dû obtenir l’accord des autorités locales », ajoute Marcel Kerf.

La station a pris la décision de moderniser ses installations techniques en novembre 2014. « Le studio d’antenne était équipé d'une ancienne console de mixage Dateq BCS 500 pour laquelle l’entretien et les pièces de rechange n’étaient plus accessibles. Depuis quelque temps, notre signal souffrait également de l'interférence causée par des problèmes de transmission entre le studio d’antenne et l'émetteur », a-t-il dit.

Budget limité

« Nous payions un fournisseur de télécommunications 160 € par mois pour une ligne de transmission de données de faible qualité », a déclaré Marina Penasse, administratrice de ROA. L'emplacement de la station, en pleine campagnet entourée d'arbres, constituait un défi de transmission pour ROA.

Image placeholder title

Initialement, le paysage d’antenne de la station se composait d'un studio principal de diffusion analogique avec une paroi vitrée séparant le département technique de l’actuel studio de diffusion. « En tant qu'organisation à but non lucratif, nous avions un budget limité pour la modernisation », explique Marina Penasse.

« Les deux options étaient soit de continuer en mode analogique et de remplacer les divers composants, soit de passer à une chaîne de diffusion entièrement numérique de la console à l'émetteur final. Nous avons opté pour cette dernière solution et un budget d'environ 50 000 € ».

ROA a choisi WNM Audiovisual Solutions pour assurer la conception et l'intégration de ce nouveau studio. Une équipe de deux techniciens et un ingénieur du son ont pris en charge l'ensemble de la mise en place, de l'ingénierie et du câblage en moins de trois semaines.

Le cœur de ce nouveau studio est une Axia QOR 32 comportant un système de mixage, toutes les entrées et sorties audio, un CPU et un commutateur Ethernet dans un seul boîtier monté en rack. Le poste de travail se compose d’une console Axia IQ8 huit faders plus d’un bloc d’expansion telco Axia iQ6 — la section telco contrôle un portail de téléphonie hybride Telos iQ6.

« Nous avons presque utilisé la pleine capacité du cœur et la puissance du protocole Livewire AoIP. Un des avantages de travailler avec le réseau Livewire est la possibilité de contrôler chaque étape du workflow. Dans le cas d'une défaillance dans la chaîne ceci permet de pouvoir réagir rapidement en cas de besoin », a déclaré Baptiste Mohr, chef de projet de WNM. « Nous avons également mis en place un encodeur audio DEVA Broadcast DB9000-TX IP et le décodeur audio DB9000-RX IP ».

Transfert de signal original

Image placeholder title

Le nouveau studio d’antenne spacieux de ROA, modernisé, qui était autrefois conçu comme un double studio, comporte une table d’interview. ROA est également passée de deux studios à un unique studio d’antenne spacieux. « Le concept original n’était pas fonctionnel et nous avons décidé de passer à un seul studio pour améliorer la proximité et la communication — l'ensemble de l'équipe technique prend maintenant part à l’émission. Et il y a de la place pour des invités en studio ». 

« La zone complète a été redesignée sur le plan acoustique et nous avons rénové les murs, le plafond et la porte », a poursuivi Marina Penasse. « Une table pour accueillir les invités a été équipée de cinq nouveaux micros Audio-Technica AT4033 ».

Dans le cadre de la rénovation, ROA a également mis en œuvre une technologie WiFi pour établir la connexion entre le studio de diffusion et la localisation actuelle de l'émetteur DEVA Broadcast et de l’antenne MHz, situés à quelque 500 mètres sur un château d'eau sur une colline.

« Tous les signaux audio sont acheminés vers l’Axia QOR 32. Même la sortie du processeur d’antenne Omnia One repart vers l'Axia QOR 32, ce qui nous permet de contrôler le signal de diffusion », a expliqué Baptiste Mohr.

« Le signal d’antenne de la QOR 32 est ensuite acheminé vers l'encodeur AoIP DEVA Broadcast DB9000-TX et à l'antenne WiFi. Un récepteur WiFi, également sur le dessus du château d’eau, capte ensuite le signal — le décodeur AoIP DEVA Broadcast DB9000-RX décode ensuite le signal et envoie le signal de sortie à l'émetteur RVR FM 500 et à l'antenne Aldena », a-t-il dit.

Baptiste Mohr admet que la technologie n’est peut être pas très classique, mais souligne que, dans ce cas, elle est très efficace.

Flexibilité

Image placeholder title

Le Logo belge de ROA nouvelle version « Pour la sauvegarde technique et pour assurer la continuité des émissions de ROA, le DEVA Broadcast DB9000-RX est équipé d'une carte mémoire SD contenant deux heures de contenus de programme, dans une boucle ».

« En cas de problèmes techniques, nous avons accès à l’ensemble de la chaîne de diffusion depuis les bureaux de WNM », a-t-il dit. Baptiste Mohr cite un exemple récent, où il a utilisé le logiciel spécifique de commande à distance pour contrôler la perte de signal de l’encodeur AoIP DEVA Broadcast DB9000-TX. « Il s’est avéré que l'un des commutateurs ‘mute’ sur la console était en position ‘on’...», a-t-il dit.

« En outre », ajoute Baptiste Mohr, « l’encodeur AoIP DEVA Broadcast DB9000-TX permet à ROA de transmettre l'ensemble du signal IP, l’audio et le RDS dynamique, dans le même flux, au lieu d'avoir des alimentations séparées. Cela facilite le contrôle, l'accès et l'entretien », dit-il.

La station a inauguré son nouveau studio d’antenne au printemps dernier. « Un élément clé dans notre décision a été d'avoir la possibilité d'élargir l’installation à l'avenir, et que l'ensemble de la configuration soit flexible et pérenne », a conclu Marcel Kerf.

Marc Maes couvre l'industrie pour Radio World depuis Anvers, en Belgique.

Related

Image placeholder title

L'avenir de la radio dans les voitures

Le streaming audio fait peut-être fureur, mais ne comptez pas trop sur la disparition rapide de la radio analogique. En revanche, les perspectives ne sont pas bonnes pour les lecteurs de CD.