Japan FM, première webradio japonaise d’Europe

Japan FM c’est l’ascension d’une webradio dédiée à la musique japonaise
Author:
Publish date:

Par Emmanuelle Pautler

PARIS — Japan FM c’est l’ascension d’une webradio dédiée à la musique japonaise, aujourd’hui reconnue et soutenue depuis le Japon par de nombreux fans, des médias et des producteurs d’événements.

Image placeholder title

D’abord créée sous statut associatif, la station qui avait alors pour nom AZN Radio, et fonctionnait avec une équipe réduite de deux personnes, est officiellement devenue Japan FM le 1er janvier 2010. Le jeune créateur de cette radio, également propriétaire d’une seconde radio rachetée en 2013 par la Corée, obligé de déménager, a de ce fait décidé de vendre Japan FM.

Le 5 septembre 2013, Antoine Marion, jeune producteur et éditeur, mais également entrepreneur passionné, rachète la station. Combinant la passion et la pratique de la musique, du théâtre, du cinéma et de la radio, il en a fait la première webradio japonaise d’Europe.

Une webradio unique

Venu à la culture japonaise par la pratique des arts martiaux, par les films japonais, séduit par la rigueur et l’authenticité des relations avec les Japonais, Antoine Marion dirige Japan FM avec une équipe de 16 personnes, pour l’instant tous bénévoles, qui participent aux développements éditoriaux et techniques.

Image placeholder title

Japan FM, Console Airence de D&R, avec logiciel et cartoucheur Aircast (en haut à gauche). Ce jeune directeur a entrepris dès le départ une véritable modernisation de la station, à commencer par la tenue rigoureuse de tous les morceaux diffusés à l’antenne et déclarés à la SACEM puis à son équivalent japonais la JASRAC: « Avec la station, j’ai racheté les quelques CD que le créateur avait en sa possession. Puis j’ai complété en achetant toutes les nouveautés musicales japonaises, avant de me déplacer au Japon pour négocier directement avec les maisons de disques pour qu’ils nous envoient directement les CD. Depuis, il nous est arrivé de diffuser en avant-première mondiale un morceau avant sa sortie officielle, ou encore de le diffuser le jour J avec une interview du groupe », déclare Antoine Marion.

Une autre initiative immédiate a été la mise à niveau de la structure technique, avec notamment l’extension du nombre de micros — de un à six —indispensable pour accueillir les invités et groupes japonais qui se sont très vite succédés en studio.

Première radio dédiée à la culture japonaise en Europe, avec un format musique pop/rock, Japan FM est parrainée par la chanteuse, présentatrice TV, actrice et seiyu, Shoko Nakagawa, qui représente la station au Japon.

Le radiodiffuseur public japonais NHK et d’autres médias japonais suivent maintenant de près sa programmation.

Modernisation de l’équipement radio par Eurocom

Japan FM ne compte pour l’instant qu'un seul studio d’enregistrement et de production basé en banlieue parisienne, avant un prochain déménagement pour pouvoir agrandir les studios.

À ses débuts, l’antenne n’était assurée que par un simple logiciel d'automation. La société Eurocom Broadcast a été retenue pour installer au mois de juillet 2014 un Packradio® articulé autour d'une console D&R Airence 12 voies associée au logiciel Aircast, et ce dans le cadre d'une réalisation clef en mains incluant mobilier, câblage et formation. Le système Aircast intègre un conducteur diffusé sur deux tranches de la console D&R Airence, un cartoucheur piloté par 20 touches intégré à la console. Aircast permet la planification de la musique et de la publicité, ainsi que l’enregistrement et le streaming et dispose d'un module de voice-track. Aujourd’hui six micros col-de-cygne Audio-Technica ES915C et un processeur audio multicanal complètent l’installation. Une console Presonus a été ajoutée pour prémixer les voix et instruments des groupes japonais qui viennent jouer en live.

Pour cela Japan FM mobilise quatre personnes (une à la technique, deux présentateurs et une interprète présentatrice).

Ajout de l'image

Six mois après l'équipement de la radio à proprement parler, Antoine Marion a demandé à Eurocom Broadcast d'y adjoindre un système de captation vidéo avec réalisation automatique Packvideo® V-35 utilisant six caméras robotisées HD, associées à un système de titrage et d’incrustation.

L'automate intelligent développé par Eurocom sélectionne à chaque instant la caméra la plus appropriée en se basant sur la détection de présence de signal sur chacun des micros et de leur état faderstart. Eurocom a porté ses efforts sur le développement d’algorithmes rendant la réalisation automatique la plus dynamique et pertinente possible.

« Sur le nouveau site les gens pourront voir les émissions en direct et en HD, et de ce fait on va concevoir une nouvelle méthode de présentation pour certaines émissions. De plus, partenaire de certains événements/salons, Japan FM va proposer un service de communication permettant d’émettre depuis le lieu pour diffuser des musiques, mais également des interviews, des défilés de cosplay, des retransmissions de concerts, tout cela aussi bien en son qu’en images », explique Antoine Marion.

Image placeholder title

Japan FM, Caméra HD 1080p à tourelle.Les programmes

Les programmes quotidiens, du lundi au vendredi, comportent une tranche matinale de 9h00 à 11h00 dédiée aux informations culturelles japonaises, à l’actualité musicale japonaise, aux nouveautés manga, etc., et qui a été allongée de 7h00 à 11h00 début janvier en raison de son succès et de la demande des auditeurs.

D’autres programmes ont une fréquence mensuelle, comme « Génération Oricon », rétrospective du Top Oricon d’une année précise — le classement japonais des ventes de l’industrie du divertissement téléchargeables ensuite sur iTunes et autres. La station fait gagner beaucoup de cadeaux. « Une réflexion est en cours pour présenter des émissions en anglais l’après-midi », précise Antoine Marion, « de plus, nous proposons en moyenne une émission par semaine de 20h30 à 22h30, qui peut être sur des musiques de génériques, sur des groupes japonais, une soirée dédicaces, ou encore sur les jeux vidéo ».

« Mais il y aussi une émission dédiée aux « fausses idées » que l’on peut avoir sur le Japon afin de rétablir le vrai du faux, « Yamanote » (du nom de la ligne circulaire du métro de Tokyo). Le forum de la radio est très actif pour que nos auditeurs puissent échanger avec nous pendant les émissions aussi bien sur les jeux vidéo, le cinéma, le « garage underground » — variété de la sous-culture japonaise — et permet même à nos auditeurs de poser leurs questions aux invités japonais ».

L’émission phare est « Guest », celle où les artistes et groupes japonais sont invités en studio en rapport avec leurs tournées.

Le site de la station présente de nombreuses interviews exclusives de chanteurs japonais lors de tournées à Paris, comme la chanteuse Fumie Akiyoshi, d’acteurs de cinéma ou des chroniques sur des expositions ou sorties de CD, illustrées par les vidéos défilant sur le site.

Deux tranches d’âge écoutent la station, 15-25 ans et 25-35 ans selon les programmes, et les auditeurs de Japan FM sont répartis dans différentes régions : Alsace, Lorraine, Toulouse, Bordeaux, Nice, Paris, Belgique, entre autres, mais il y aussi des Français vivant au Japon, au Canada et dans différents autres pays du monde. « Il y aussi beaucoup de retour par les réseaux sociaux, via Facebook les auditeurs nous envoient des news et communiquent quand ils vont dans des concerts », précise Antoine Marion.

Toutes les émissions sont par la suite disponibles en podcast.

Japan FM est adhérente à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Japon en France, et a également un très jeune partenariat avec la Maison de la Culture du Japon, relayant tous leurs concerts, ainsi qu’avec différentes sociétés japonaises présentes en Europe. La station démarche depuis peu aussi bien des hôtels que des agences de voyages pour faire gagner aux auditeurs des séjours au Japon. « La plus belle histoire de Japan FM », raconte Antoine Marion, « c’est celle d’une jeune fille de 16 ans atteinte de mucoviscidose et dont le rêve était de partir au Japon. Nous avons contacté tous nos partenaires, tous les médias spécialisés sur la culture japonaise, afin de réunir tous ensemble, avec nos auditeurs, nos téléspectateurs, la somme manquante pour que cette jeune fille puisse réaliser son rêve. Nous avons tous été heureux d’y être parvenus, mais surtout de voir une famille si heureuse ».

Antoine Marion a relevé le défi de développer une webradio dynamique et de hisser Japan FM au niveau international. Les modernisations technologiques d’Eurocom vont apporter à la station de nouvelles perspectives, avec peut-être à la clef l’ouverture de bureaux au Japon.

Related