YFM investit dans la jeunesse du Malawi - Radio World

YFM investit dans la jeunesse du Malawi

Une ONG du Malawi lance une station de radio comme plate-forme éducative pour les jeunes
Author:
Publish date:

Par Lameck Masina

Image placeholder title

Le présentateur Chimwemwe Mikwala de YFM dans le studio d’antenne.
Crédit photos : Lameck MasinaZOMBA, Malawi — En Octobre 2014, une ONG locale orientée vers les jeunes, Youth Net and Counseling (YONECO), a lancé YFM, comblant une importante lacune sur les ondes du Malawi avec son format axé sur les jeunes.

 Jusqu'alors, seules quelques stations FM du pays avaient diffusé épisodiquement des programmes et de la musique intéressant les jeunes. YFM couvre actuellement environ 70 % de la population du Malawi au moyen de ses quatre émetteurs 1 kW de RVR situés à Blantyre, Lilongwe, Mzuzu et Zomba.

 La radio, dont le siège social est situé dans la ville vallonnée de Zomba, est devenue la coqueluche de la jeunesse ainsi que d’une partie de la population adulte depuis son lancement. Charles Banda, gestionnaire du développement de YFM, dit que l'organisation a décidé de commencer sa propre station après avoir réalisé l'énorme quantité d'argent qu'elle dépensait à sponsoriser sur d'autres stations de radio des programmes orientés vers les jeunes.

Sensibilisation

Image placeholder title

Le producteur d’YFM Rodrick Mwale travaillant dans le studio de production.
Crédit photos : Lameck Masina « Le temps d'antenne pour nos programmes n’était pas suffisamment adéquat pour être totalement efficace », a-t-il dit. « En tant qu'organisation dédiée à la jeunesse, nous mettons l’accent sur de nombreuses questions, telles que la protection des enfants et les campagnes de sensibilisation sur la reproduction sexuelle et la santé. Nous avons donc pensé qu'il serait plus facile pour nous d’atteindre notre groupe cible, en utilisant nos propres émissions ».

Il explique que, malgré l'existence d'autres stations de radio qui abordent un peu des sujets orientés vers les jeunes, YFM a une approche unique parce qu'elle « traite de façon exhaustive les questions qui touchent notre groupe cible - principalement les jeunes, mais aussi les femmes ».

La station vise également à résoudre les problèmes de chômage auprès de son public cible en recrutant ceux qui sont âgés de moins de 28 ans. Selon Banda, la station emploie aujourd'hui 30 jeunes employés dans divers départements et prévoit d'en embaucher 30 autres d'ici la fin de l'année.

Image placeholder title

Le gestionnaire du développement d’YFM Charles Banda.
Crédit photos : Lameck Masina « Nous avons vu que de nombreux jeunes terminent leur éducation secondaire et tertiaire, mais restent au chômage », a-t-il dit. « Donc, en dehors de les embaucher directement, nous prévoyons d'offrir une quantité de programmes qui les mettront en contact avec des fournisseurs de services au travers desquels ils peuvent potentiellement trouver un emploi ».

 Banda explique que l'organisation, qui a lancé un service d'assistance téléphonique sans frais en 2006 pour canaliser les préoccupations des jeunes, estime qu'il est maintenant temps de poser ces questions à l’antenne et d’en discuter publiquement à la radio.

Nous avons un certain nombre de programmes qui abordent les questions les plus pressantes. Nous voulons aussi l’interaction des jeunes avec les membres de la communauté pour s’assurer qu'ils sont en contact avec les fournisseurs de services, les unités de soutien de la police et les bureaux de protection sociale.

Un autre thème important est le VIH/SIDA, ajoute-t-il. « Les jeunes ont encore peu d'informations à ce sujet. Peu d’entre eux sont en mesure d'accéder aux informations sur la pandémie, de sorte qu’au moyen de divers programmes, nous sommes sûrs de mettre en évidence cette question », dit Banda.

Équipement du studio

Le directeur technique Innocent Mkukumira surveille les équipements dans la salle de contrôle.
Crédit photos : Lameck Masina De bonnes émissions avec une qualité broadcast audio ont aussi aidé à attirer les auditeurs sur YFM. Le directeur technique de la station Innocent Mkukumira attribue ceci au matériel moderne qu’ils ont installé.

« Nous avons recueilli pendant deux mois les commentaires de nos auditeurs via les appels téléphoniques et les médias sociaux et nous avons effectué un certain nombre de tests de transmission. Presque tous ceux qui nous écoutaient nous ont dit que sur le plan de la qualité sonore, nous étions imbattables », a déclaré Mkukumira.

 Broadcast Installation Engineering (PTY) Ltd. d’Afrique du Sud a fourni tout l’équipement du studio, tandis que Bruno Group basé aux États-Unis a fourni le matériel de transmission.

 Le studio d’antenne de la station est équipé d'une console audio numérique en deux parties D&R Airence à 12 faders, de micros IMG E140 et DMG 450, ainsi que de casques moniteurs de studio actifs MP0.4 Fostex PH-5.

Image placeholder title

Les journalistes préparent les actualités dans la salle de rédaction d’YFM.
Crédit photos : Lameck Masina Le studio d'antenne utilise également la technologie Axel de logiciels de diffusion, un décodeur audio Barix Extreamer 500 IP, un décodeur Barix Instreamer 120 IP, un processeur audio Axel Falcon 3i, un codeur RDS et un enregistreur DML.

 Mkukumira dit que le studio de production comprend un Behringer Eurodesk SX2442FX 24 entrées, une table de mixage analogique à quatre bus et trois micros omnidirectionnels Behringer C3 et un téléphone hybride Sonifex.

« Nos sites de transmission utilisent un processeur audio BiQuad DAP4 FM, qui reçoit le signal audio du Barix Instreamer 120 et l’envoie vers le RDS Deva Smartgen 4.1 et ensuite vers l’émetteur RVR 1 kW 1000 Light avec un excitateur FM intégré ».

« Parce que la région où notre siège social est situé est vallonnée, et n’a pas de « ligne de visée » pour les antennes des émetteurs, nous utilisons des codecs Barix pour la transmission. Cette technologie nous permet également de surveiller l'ensemble de nos sites en saisissant simplement l'identification du site dans notre système, dit-il ».

Mkukumira conclut que des plans sont en cours pour installer plus d’émetteurs afin de parvenir à une couverture nationale complète. Cela permettra à YFM d’atteindre tous les jeunes du Malawi, qui, selon les statistiques, représentent plus de la moitié de la population du pays.

Lameck Masina couvre l'industrie pour Radio World depuis Blantyre, au Malawi.

Related

Image placeholder title

L'avenir de la radio dans les voitures

Le streaming audio fait peut-être fureur, mais ne comptez pas trop sur la disparition rapide de la radio analogique. En revanche, les perspectives ne sont pas bonnes pour les lecteurs de CD.